L’iPhone est maintenant un produit de niche, l’iPad sera le prochain

La compétition entre Google et Apple pour la domination de la sphère mobile n’a jamais été aussi acharnée, surtout avec la sortie récente de la gamme complète Nexus. Ces derniers trimestres ont été marqués par l’inexorable montée en puissance des smartphones propulsés par Android. Force est de constater que nous avons maintenant franchi un palier avec la sortie d’un rapport équivoque par IDC : Android Marks Fourth Anniversary Since Launch with 75.0% Market Share in Third Quarter. En quatre ans, Android a donc réussi à conquérir 75% de parts de marché, laissant Apple avec à peine 15%.

Répartition des volumes et parts de marché des smartphones (source : IDC)

Précisons que ces chiffres correspondent aux unités livrées aux distributeurs et non vendues (mais elles seront bien vendues un jour). Cette spectaculaire domination soudaine est la résultante de chiffres de vente exceptionnels pour des modèles de référence comme le Galaxy S3 de Samsung, ainsi qu’une période creuse pour Apple qui vient à peine de lancer l’iPhone 5.

Nous pouvons donc officiellement dire qu’Android est la plateforme mobile dominante et que l’iPhone est un produit de niche. Une affirmation qui ne me surprend pas vraiment tant l’écart des prix de vente est important entre les derniers smartphones Android et celui de la marque à la pomme. Apple se retrouve dans la configuration de marché qu’il aurait toujours dû avoir : un verrouillage du segment supérieur. 15% de parts de marché suffisent largement à Apple pour dégager des bénéfices très confortables et continuer à faire rêver les utilisateurs du monde entier.

Pour les tablettes, la tendance est la même : une irrésistible érosion des parts de marché de l’iPad face à une concurrence impitoyable (Apple drops to 50.4% tablet market share in Q3). Même si Apple parvient à conserver la moitié des parts de marché, ils ne peuvent pas lutter face aux prix pratiqués par Samsung, Asus et Amazon.

Répartition des volumes et parts de marché des tablettes (source : IDC)

Là encore, nous parlons d’unités livrées et non vendues, mais il n’y a aucune raison pour que le marché des tablettes ne suive pas la même progression que celui des smartphones. D’autant plus qu’Apple doit faire face à une concurrence encore plus pressante de Samsung, de Google / Asus (qui vend 1 million de Nexus 7 par mois) ou de distributeurs comme Amazon, Barnes & Nobles ou même de Kobo.

Encore une fois, rien de tout ceci n’est surprenant dans la mesure où les géants de l’internet investissent des sommes et une énergie considérable dans ce domaine (Microsoft et Google rattrapent leur retard sur Apple). La grande inconnue dans cette histoire est de savoir comment Microsoft va s’en sortir avec sa tablette hybride et hypothétiquement un smartphone sous sa marque (Microsoft Is Reportedly Testing Its Own Smartphone). Il y a encore de très belles places à prendre sur le marché professionnel, encore faudrait-il que les équipes de Microsoft se décident à sortir les offres adéquates.

Maintenant que nous savons où le marché se dirige, il devient plus qu’urgent de définir une feuille de route viable à long terme et de faire monter en compétences vos équipes internes pour pouvoir aborder la mobilité avec plus de sérénité (Pourquoi lancer une application mobile ne sert à rien).

8 commentaires pour “L’iPhone est maintenant un produit de niche, l’iPad sera le prochain”

  1. Posté par jdo a dit : le

    La tendance est tout à fait vraie, et la place de marché de l’iPad prendra sans doute la place que tu décris.

    Néanmoins :
    – je ne crois pas qu’Apple laissera aussi facilement l’essentiel du marché à la concurrence sur le terrain des tablettes. Autant ils n’ont jamais eu d’autre stratégie que celle du « Premium » pour les téléphones (aucun produit séduisant pour les petits budgets), autant ils tentent clairement aujourd’hui d’élargir leur cible avec l’iPad mini (avec un succès à définir !)
    – il ne faut pas sous-estimer l’usage que font les utilisateurs de tous ces devices. Apple a beau jeu d’exhiber le % de fréquentation des sites web, où l’iPad représente 90% du trafic, mais ce chiffre est aussi évocateur d’autre chose : beaucoup d’utilisateurs d’Android sous-utilisent leur téléphone, et n’ont pas vraiment conscience d’avoir un smartphone dans leur poche, ni de ses capacités. C’est bien moins le cas pour l’iPhone où, vu le prix à débourser, l’investissement de l’utilisateur est forcément plus important. En d’autres terme : on peut de plus en plus acheter de l’Android « par hasard » sans avoir d’usage précis en tête.

  2. Posté par Benjamin a dit : le

    Tout à fait d’accord avec JDO pour relativiser les infos présentées par Frédéric : ce sont les stats d’usage, et non pas de vente qu’il faut regarder, car de nombreux possesseurs d’Android utilisent peu le web mobile / les applications vs. les utilisateurs d’iPhone / iPad.

    Pour ajouter quand même quelque chose dans ce commentaire, précisons également que pour ce qui concerne la France, la domination d’Android sur la vente de nouveaux smartphones/tablettes est bien moins forte, notre pays restant fortement attaché à la Pomme.

    Un bémol important, même si la conclusion de Fred sur la nécessaire adaptation des équipes mobiles reste vraie.

  3. Posté par Frédéric Cavazza a dit : le

    @ jdo > Très juste, l’ajustement se fera en fonction des stats d’usage, où les utilisateurs de smartphones low-costs ont forcément moins motivés que ceux qui payent 850 € pour un iPhone 5. Concernant l’iPad Mini, l’effort d’Apple de rester compétitif est à relativiser, car la Nexus 7 devrait passer à 150€ d’ici à la fin de l’année.

    @ Benjamin > Je suis désespérément en recherche de stats sur le marché français, des sources ?

  4. Posté par Benjamin a dit : le

    Malheureusement, je n’ai pas en tête de sources à ce sujet, seulement de vagues souvenirs d’avoir vu des études sur le trafic par OS sur les gros sites e-commerce, et une part d’intuition due notamment au fait que ma mère a un smartphone android mais ne va jamais sur le web et ne télécharge pas d’applications.

    Peut-être faudrait-il regarder du côté de sites comme Voyages-SNCF et leur demander leurs parts de visites / os / support ? Vue leur taille, ils doivent être relativement représentatifs non ?

  5. Posté par Benjamin a dit : le

    bon après quelques recherches, il semblerait que je sois légèrement aveuglé (fanboy ? :) ) :

    http://www.thewebconsulting.com/media2/20120703_CdpCybereStat_Juin.pdf

    cette étude récente traite des visites sur les grands sites français par Os, et montre qu’Android a énormément progressé en matière d’usage sur l’année 2012.

    Certes, ce n’est pas 75%, le terme de niche est encore légèrement exagéré pour l’hexagone, mais vue la tendance, on y sera très prochainement.

    J’aurais aimé pouvoir voir les détails de l’étude (notamment pour pouvoir distinguer smartphones/tablettes), mais je n’ai pas les accès.

  6. Posté par Frédéric Cavazza a dit : le

    Merci pour l’étude CybereStat, c’est parfait.

  7. Posté par Frédéric Cavazza a dit : le

    Les chiffres pour le marché français sont ici :

    http://www.businessmobile.fr/actualites/466-des-francais-possedent-un-smartphone-android-largement-devant-39784261.htm

    45% de smartphones propulsés par Android dans l’hexagone.

  8. Posté par Le succès d'Android ne profitera pas forcément à Google « Terminaux Alternatifs.fr Terminaux Alternatifs.fr a dit : le

    […] Ce qui frappe dans ce schéma est que l’on se rend compte que l’iPhone n’a jamais réellement eu une grosse part de marché. Le smartphone d’Apple était ultra dominant d’un point de vue médiatique, mais dans les faits, il n’a jamais réellement dépassé les 20% de part de marché globale (cf. L’iPhone est maintenant un produit de niche, l’iPad sera le prochain). […]